Vous êtes ici : Accueil » Art-Thérapie » L’art-thérapie moderne

L’art-thérapie moderne

Eclosion

ECLOSION par Adeline FUSILLIER

Adeline FUSILLIER est Art-thérapeute, diplômée de la Faculté de Médecine de Tours. 

Dans cet article, elle nous explique ce qu’est l’Art-thérapie …

L’Art-thérapie est une pratique qui demeure encore marginale dans le monde médical.

Pourtant, depuis quelques années, elle tend à toucher un public de plus en plus large et à faire ses preuves dans les soins de troubles spécifiques.

Mais il y a « art-thérapie » et … « art-thérapie ».

Entendons-nous d’abord sur les diverses réalités que recouvrent cette appellation.

Il est en effet essentiel d’opérer une distinction entre, d’une part, l’art-thérapie traditionnelle et d’autre part, l’art-thérapie dite moderne.

La première s’effectue en complément d’une formation initiale ( par exemple la Psychologie ) .

C’est une pratique qui n’est pas placée sous autorité médicale.

Le praticien n’est pas Art-thérapeute à part entière.

La seconde, en revanche, amène un savoir et des connaissances approfondies qui font du praticien un art-thérapeute professionnel, placé sous autorité médicale.

Là, l’art-thérapie agit comme un processus permettant au sujet d’explorer sa créativité pour exprimer son vécu, ses expériences et ses émotions.

L’Art-thérapie est surtout indiquée dans le cas de troubles de l’expression, de la communication et de la relation.

Cette nouvelle approche thérapeutique « exploite le potentiel artistique » de la personne.

Ainsi, de nombreuses pratiques trouvent leurs places en fonction des goûts et des pathologies du patient : les arts plastiques, la musique, le théâtre, la danse, la photographie et les arts numériques, le cirque ou encore l’écriture.

L’art-thérapeute va d’abord identifier les mécanismes défaillants du patient (ex : manque de confiance en soi, troubles du comportement…) et mettre en place un atelier artistique permettant de valoriser ses parties saines ( ex : atelier de théâtre ) et ainsi amenuiser les troubles dont le patient est atteint.

L’art-thérapeute emploie des outils spécifiques qui nécessitent des connaissances très variées en art, en physiologie, en neurologie mais encore  en psychologie.

C’est pourquoi l’Art-thérapie se définie comme une profession paramédicale telle que celle-ci est définie au sein l’ O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé).

Rappelons d’ailleurs que la  notion de « bonne santé » n’est pas circonscrite à l’état physique du sujet, mais implique au contraire un état de bien-être complet, comprenant son état mental, social, environnemental et physique.

Celui qui veut Devenir Art-Thérapeute doit suivre un enseignement à la fois théorique et pratique.

Cette formation en art-thérapie doit permettre au stagiaire l’apport d’outils complémentaires à ses acquis initiaux afin qu’il puisse accomplir à part entière sa tâche d’art-thérapeute.

Par des stages successifs ou sur une durée programmée sur plusieurs années.

C’est dans cet esprit que j’envisage de développer en partenariat avec F.I.R.M.A. et les écoles A.R.F. la diffusion de ces techniques de bien-être !

Adeline FUSILLIER
Art-thérapeute
http://www.adelinefusillier.fr/blog/